Accueil > Réno Ecolo > Montage du mur ... chauffant

Montage du mur ... chauffant

samedi 13 octobre 2012, par KMan

On monte le mur chauffant, après tous nos petits préparatifs. Nous avons choisi un scellement à base de terre crue. Nous aurions pu faire le montage du mur avec de la chaux (mortier chaux sable), mais nous avons préféré la terre crue, qui cumule plein d’avantages :

  • pas de temps de prise, donc pas pressé de monter le mur quand on a fait le mélange. En fait, c’est exagéré : le ciment fait sa prise en quelque minutes, la chaux fait sa prise en plusieurs heures (hydraulique), voire jours (aerienne). Dans ces cas là, il s’agit d’un carbonatation, c’est à dire d’une solidification ud mélange. La terre, elle, sèche, tout simplement.
  • Pas de produits chimiques. Comme vous le savez peut-être al chaux ( qui n’est "que" de l’argile chauffée à haute température ) est très basique, et se comporte sur la peau, peu ou prou comme de la soude : ça ronge, ça brûle, bref, c’est pas bon. Il faut toujours manipuler celle-ci avec les gants, enfin, le plus possible. L’argile, quand à elle, s’utilise à main nues, pas de danger en cas de projection, et on a la peau douce après la manipulation.

Préparation au malxeur, idem à la chaux (voir ici), nous avons utilisé pour notre part un mortier tout prêt de chez Argilus (voir ici).

Nous avons monté les rangs comme des briques classiques, en commençant par le milieu ( pour avoir un joint homogène) en contrôlant l’horizontalité de chaque brique, l’alignement par groupe de cinq, et enfin l’horizontalité de chaque rang.

Ca va vite !